LogoBienvenue sur Un Coup d'Oeil !

Articles et images qui font le buzz et interpellent.

politique

Sommes-nous systématiquement manipulés ?

Rédigé par inconnu - 03 avril 2016 - Aucun commentaire

Citation de : David Rockefeller, le 8 juin 1991 à Essen en Allemagne, au terme d’un colloque de l’un de ses “clubs” .

.....

"La presse libre n'existe pas. Aucun de vous n'oserait donner son avis personnel ouvertement. Nous sommes les pantins qui sautent et qui dansent quand ils tirent sur les fils. Notre savoir faire, nos capacités et notre vie même leur appartiennent. Nous sommes les laquais des puissances financières derrière nous. Nous ne sommes rien d'autre que des intellectuels prostitués. Le travail du journaliste est la destruction de la vérité, le mensonge patent, la perversion des faits et la manipulation de l'opinion au service des Puissances de l'Argent. Nous sommes les outils obéissants des Puissants et des Riches qui tirent les ficelles dans les coulisses”.

Citation de John Swaiton, l'éditeur du New York Times, lors de son discours d'adieu (fin de carrière et retraite) . Réaction à un confrère qui, pendant le drink d'adieu, avait proposé de lever leurs verres à la liberté de la presse !

“Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, au Time Magazine et autres grandes publications, dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté les promesses de discrétion pendant près de quarante ans. Il nous aurait été bien impossible de développer notre projet pour le monde si nous avions été soumis aux pleins feux de l’actualité pendant ces années. Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et disposé à marcher vers un gouvernement mondial… La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et des banquiers mondiaux est sûrement préférable à l’autodétermination nationale que l’on pratiquait les siècles passés…”

.....

François Asselineau dénonce "les profiteurs" éhontés de Bruxelles !

Rédigé par webmaster - 11 mars 2014 - Aucun commentaire

Un intellectuel français, François Asselineau, fondateur du parti français de Union Populaire Républicaine (UPR) démontre dans une video accablante combien les membres du Parlement européen sont gavés d'honoraires juteux pour se la coincer et obéir sans rechigner aux décisions du gouvernement fantôme de l'Europe qui se cache encore derrière la singulière "Commission européenne".

)


De fieffés profiteurs sans égaux ailleurs dans le monde ! Une apparente acratopège Commission européenne. Avant qu'elle ne se  rebaptise comme le font toujours les sectes et groupes occultes polymorphes et pervers lorsqu'ils sont repérés et démasqués.

Du nouveau ?! Colbert et Mazarin sur la dette publique

Rédigé par webmaster - 26 février 2010 - Aucun commentaire

Colbert : Pour trouver de l'argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus. J'aimerais que Monsieur le surintendant m'explique comment on s'y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu'au cou…

Mazarin : Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu'on est couvert de dettes, on va en prison. Mais l'Etat… L'Etat, lui, c'est différent. On ne peut pas jeter l'Etat en prison. Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les Etats font ça.

Colbert : Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l'argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ?

Mazarin : On en crée d'autres.

Colbert : Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu'ils ne le sont déjà.

Mazarin : Oui, c'est impossible.

Colbert : Alors, les riches ?

Mazarin : Les riches non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des cen­taines de pauvres.

Colbert : Alors, comment fait-on ?

Mazarin : Colbert, tu raisonnes comme un fromage ! Il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres ni riches… Des Français qui travaillent, rêvant d'être riches et redoutant d'être pauvres ! C'est ceux-là que nous allons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux-là ! Plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser… C'est un réservoir inépuisable. »